Le Festival aujourd’hui

Il est basé avant tout sur une dynamique plus que jamais volontaire et motivée.

L’accueil autant des artistes que des festivaliers, est basé sur la convivialité. Le cadre naturel du lieu, s’y prête à merveille. Au delà du simple fait de venir assister à un concert, tout est fait pour favoriser la rencontre : les efforts de l’équipe vont vers une offre de restauration “maison”, une mise en valeur de l’environnement du lieu, une décoration festive, la gestion du recyclage de déchets…

Depuis plusieurs années l’accent est mis sur une sélection de groupes en phase avec l’actualité artistique des musiques world et la diversité des influences musicales. 

En partenaire éco responsable, l’accent est mis notamment sur l’intégration de personnes handicapées au sein de l’association ainsi que l’accueil des personnes en situation de handicap de L’ESAT La Roumanière (situé au cœur du village de Robion) pour assister gratuitement aux concerts. Pour les plus démunis, la mise à disposition de places gratuites est également proposée.

Un spectacle de rue sur la place du village est proposé chaque année.

L'equipe 2012 credit Patrick Denis [1600x1200]

ChiffreClés

– 7 soirées dans 2 lieux

– 7 univers et toute une mosaïque de musiques du monde

– 3 partenaires publics fidèles : Municipalité de Robion, Conseil Départemental de Vaucluse, Conseil Régional PACA

– 1 dizaine de partenaires privés

– 2 partenaires de l’Economie Sociale et Solidaire : “La Roumanière” & Culture du Cœur

– Une trentaine de bénévoles

– Des moments de convivialité en avant concert autour des “ApéRobion” avec un Service de Restauration assuré par l’équipe des bénévoles

C’est aussi …

De grands noms de la scène musicale “world” se sont déjà produits au théâtre de verdure : Idir, Angélique Ionatos, Bonga, Susheela Raman, Boubakar Traore, Ester Rada, Raghunat Manet, Oum, Tchavolo Schmitt, Flavia Coelho, Titi Robin, Dobet Gnahore, Inna Modja …

Une place est aussi réservée à la découverte d’artistes pas forcément médiatisés en France mais parfois infiniment connus dans leur pays à l’exemple de Sarah Blasko qui a obtenu le prix de meilleuer artiste aux Victoires de la Musique dans son pays, l’Australie…